INAUGURATION DES LOCAUX DE LA COORDINATION

Date: Friday, April 13, 2012

Sophia Martelly
Sophia Martelly premiere dame de la republique d haiti
Sophia Martelly, première dame de la République d’Haiti était à l’Académie de Police ce mardi 3 avril pour l'inauguration officielle des nouveaux locaux de la Coordination nationale des Affaires féminines et des questions de genre (CNAF)  de la PNH à l'occasion de la journée nationale du mouvement des femmes haïtiennes,A cette occasion la Commissaire divisionnaire Marie Louise Gauthier, responsable de ce bureau au sein de la direction générale de la Police,  a accueilli la Ministre a la condition féminine et aux droits des femmes et du chef de cabinet du directeur général de la Police Nationale et du représentant du SRSG, de nombreux  représentants des ministères, de partenaires institutionnels de la PNH, d’organisations internationales et d’organisations de la societe civile comme la concertation nationale contre les violences faites aux femmes.

Policieres HaitiennesLa CNAF est désormais abritée sur le même site que la Direction générale de la Police Nationale.

Rappelant que « le Droit des femmes et des filles est fondamental et non négociable » et liant le cheminement vers l’Etat de droit à l’intégration des femmes Madame Martelly  a souligné  l’importance d’ «une institution policière qui s'érige en défenseur des droits et des libertés individuelles, tant de l'homme que de la femme... »

La Coordination nationale des Affaires féminines et des questions de genre  (CNAF) a vu le jour en novembre 2005, avec l'appui de la Mission onusienne enHaïti et dans la droite ligne de la résolution 1325 qui souligne la nécessité derenforcer la protection des femmes et consacre le principe de la pleine participation des femmes aux processus décisionnels,sur un pied d’égalité avec les hommes.Marie Louise Gauthier Commissaire Divisionnaire du CNAF remise de bouquet de fleurs par UNPOL a la Coordinatrice JC Moller DCPJ_SGBV teamp UNPOL MINUSTAH

La CNAF poursuit donc le double objectif de promouvoir la prise en compte du genre au sein de la PNH et d’améliorer la prise en charge des femmes victimes de violences basées sur le genre par les unités de la PNH. A ce titre, la formation au sein de l’institution est un des volets les plus importants de son action. Durant ces dernières années elle a pu organiser des formations de formateurs pour que l’ensemble des policiers et policières soit sensible aux discriminations de genre. Un réseau de 70 policiers-formateurs sur la violence de genre est constitué. 

Le plaidoyer au sein de l’Institution a permis, que le recrutement d’Aout 2007 soit ouvert uniquement aux femmes. La mise sur pied d’un programme de perfectionnement en direction des femmes policières devrait permettre à terme que plus de femmes accèdent aux postes de responsabilité au sein de l’Institution.

La CNAF est un des partenaires clés d’ONU FEMMES via le programme START qui vise à contribuer à la création d’un cadre de vie sécuritaire pour les femmes et les filles haïtiennes vivant dans les sites d’hébergement temporaires de Port-au-Prince et de Léogane en favorisant le plein exercice de leurs droits en tant que citoyennes. Dans le cadre de ce projet les acteurs de la sécurité sont parmi nosinterlocuteurs privilégies et nos relations avec la PNH sont médiatisées par la CNAF. START travaille avec la CNAF sur les programmes de formation en direction des policiers et policières stationnées près des sites d’hébergement

Pour sa part, la commissaire divisionnaire Marie Louise Gauthier, a plaidé pour une politique de l’intégration du genre au sein de la PNH au-delà des initiatives sporadiques et conjoncturelles « Reconnaissant la subtilité de la mission de la CNAF, je vais travailler ardemment à combattre toutes les formes de discrimination et de violence à l'égard de la femme haïtienne », a promis Mme Gauthier.
Planet 50–50 by 2030: Step It Up for Gender Equality